Mon quotidien
Logement

Nous suivre     facebook   youtube 

Vous souhaitez connaître les démarches à réaliser pour faire une demande de logement social ? Vous rencontrez des difficultés pour payer votre loyer ? Tout savoir sur vos droits, l'accessibilité et les aides au logement.

Un système de quotation équitable

La Ville impose 30% de logements sociaux dans les programmes immobiliers. Cela représente une dizaine de dossiers traités chaque année. Cette décision a été prise pour mieux répondre aux demandes des futurs habitants, et en particulier des plus jeunes. Pour accéder à un logement social, les demandeurs doivent remplir certaines conditions. Dans un souci d’équité et de transparence, un nouveau système de cotation est appliqué afin de garantir une totale objectivité dans l’étude des dossiers et l'attribution des logements.

Les actions en faveur du maintien dans le logement

Les aides pour régler les factures d’électricité, pour payer le loyer, pour remplir un dossier de surendettement, représentent aussi une grande partie du travail du Pôle de la Jeunesse et des Solidarités et plus précisément du CCAS. Un accompagnement spécifique pour répondre à des problématiques de façon totalement personnalisée et faliciter le maintien dans le logement. Cette approche est possible grâce au partenariat mis en place avec le service Territorial des solidarités et le CCAS.

Les logements d’urgence vont répondre à des situations délicates telles qu’une rupture familiale, un accident de la vie. Ils se composent d’un studio et d’un appartement relais. Le studio accueille les femmes victimes de violences conjugales ou les personnes rencontrant une difficultée momentanée. L’appartement est parfaitement adapté pour recevoir une famille en difficulté pendant une durée de 6 mois.

Ces dispositifs permettent aux personnses de bénéficier d'un peu de temps pour trouver une solution plus pérenne. L'appartement relais est co-financé par le Conseil Départemental et l’Etat.

QU'EST CE QU'UN LOGEMENT SOCIAL ?

Les logements sociaux sont des logements construits avec l'aide financière de l'État, appartenant aux organismes H.L.M. Avec des prix inférieurs aux loyers du secteur privé, ils sont attribués aux ménages dont les ressources n'excèdent pas certains revenus fiscaux.  Les logements sociaux répondent à plusieurs critères : 

  • ils sont agréés par l’Etat et financés avec l’apport de fonds publics,
  • ils ont un loyer plafonné et accueillent des locataires qui disposent, à leur entrée, de ressources inférieures à un plafond et peuvent bénéficier de l’A.P.L., 

On distingue trois catégories de logements sociaux suivant les prêts et subventions accordés aux organismes pour leur construction : 

  • les P.L.A.I. (prêt locatif aidé d’intégration),
  • les P.L.U.S. (prêt locatif à usage social)
  • les P.L.S. (prêt locatif social). Les loyers sont plafonnés par catégorie, ainsi que les ressources des locataires. 

Les bailleurs

6 bailleurs sociaux sont présents sur la commune de Mauguio Carnon pour un total de 319 logements sociaux : 

QUI PEUT PRETENDRE A UN LOGEMENT AIDE ?

Toutes personnes (de nationalité française ou de nationalité étrangère et admise à séjourner régulièrement en France) entrant dans des revenus fiscaux* énoncés ci-dessous peuvent prétendre à avoir un logement social. 

LOGEMENT PLAI (PRETE LOCATIF AIDE D'INTEGRATION)
Si les revenus des locataires augmentent et dépassent les plafonds autorisés, les bailleurs sociaux appliquent un surloyer de solidarité**.  Les loyers P.L.A.I. sont les plus bas de ceux qui sont appliqués pour les logements sociaux. Le montant maximal est fixé par l’État. 

Plafonds de revenus du PLAI

Catégorie de ménages 

Plafond (en €) 

1 pers. seule 

11 060 

2 pers., sans pers. à charge à l'exclusion des jeunes ménages*** 

16 115 

3 pers. ou 1 seule avec pers. à charge ou jeune ménage*** 

19 378 

4 pers. ou 1 seule avec 2 pers. à charge 

21 562 

5 pers. ou 1 seule avec 3 pers. à charge 

25 225 

6 pers. ou 1 seule avec 4 pers. à charge 

28 431 

Par pers. supplémentaire 

3 171 

LOGEMENTS PLUS (PRÊT LOCATIF A USAGE SOCIAL)
Le PLUS finance la création des logements sociaux classiques. Les loyers maximaux des logements PLUS sont un peu supérieurs à ceux des PLAI. 

Plafonds derevenus du PLUS

Catégorie de ménages 

Plafond (en €)

1 pers. seule 

20 211 

2 pers., sans pers. à charge à l'exclusion des jeunes ménages*** 

26 856 

3 pers. ou 1 seule avec pers. à charge ou jeune ménage*** 

32 297 

4 pers. ou 1 seule avec 2 pers. à charge 

38 990 

5 pers. ou 1 seule avec 3 pers. à charge 

45 867 

6 pers. ou 1 seule avec 4 pers. à charge 

51 692 

Par pers. supplémentaire 

5 767 

LOGEMENT PLS (PRET LOCATIF SOCIAL)
Le PLS a remplacé le PLI, logement dit intermédiaire. Ce type de logement est destiné aux classes moyennes. Le plafond de ressources exigé du locataire est supérieur de 30 % au plafond demandé pour un logement social classique. 

Plafonds de revenus du PLS

Catégorie de ménages 

Plafond (en €) 

1 pers. seule 

26 144 

2 pers., sans pers. à charge à l'exclusion des jeunes ménages*** 

34 913 

3 pers. ou 1 seule avec pers. à charge ou jeune ménage*** 

41 986 

4 pers. ou 1 seule avec 2 pers. à charge 

50 687 

5 pers. ou 1 seule avec 3 pers. à charge 

59 627 

6 pers. ou 1 seule avec 4 pers. à charge 

67 200 

Par pers. supplémentaire 

7 496 

Certaines difficultés sociales donnent un caractère prioritaire dans l’attribution d’un logement social, notamment pour le public relevant des critères suivants : 

  • les personnes éligibles au logement social qui n’ont pas reçu de réponse à leur demande de logement après un délai anormalement long (36 mois dans l’Hérault).
  • les demandeurs d’un logement social non logés ou mal logés (personnes dépourvues de logement, menacées d’expulsion sans relogement, hébergées ou logées temporairement, logées dans des locaux insalubres ou dangereux, logées avec un enfant mineur ou une personne handicapée dans des locaux sur-occupés),
  • les demandeurs d’hébergement (hébergement, établissement ou logement de transition, logement-foyer ou résidence hôtelière à vocation sociale).

* Le revenu pris en compte est le revenu fiscal de référence notifié ligne 25 de votre avis d'imposition
** Une fois installé dans les lieux, l’organisme HLM est en droit de vous réclamer un supplément de loyer de solidarité si vos revenus ont évolué et excèdent les plafonds requis pour leur attribution. 

*** Un couple (quel que soit le statut) composé de deux conjoints dont la somme des âges révolus est au plus égale à 55 ans constitue un jeune ménage. 

QUEL EST LE PROCESSUS ?

Le Conseil d’Administration du CCAS de Mauguio Carnon s’est réuni afin d’entériner des critères de priorité par le biais d’une cotation. Le contingent réservataire municipal sera alloué en priorité aux habitants de la commune. Une situation d’exception est prise en compte pour les familles dont un des enfants est scolarisé dans une classe spécialisée sur la commune. 
Ce calcul permet de prendre en compte tous les facteurs de la situation du demandeur : nombre de personnes qui habitent son logement, sur-occupation en logement social, son reste-à-vivre (un indicateur clé du niveau de vie d'un foyer permettant notamment d'évaluer sa capacité d'endettement) ainsi que tous les éléments relatifs à votre situation vis-à-vis du logement. 

Comment calculer le reste-à-vivre ?

Le reste à vivre est ce dont le foyer dispose pour vivre un mois, quand il a payé ses charges fixes. Il s'agit d'une simple soustraction : [Reste à vivre = Revenus du foyer - Charges fixes] Les revenus vont inclure tout ce qui rentre dans le porte-monnaie familial : 

  • le salaire (ou les allocations chômage, le RSA, les pensions perçues...),
  • les prestations CAF (RSA, AAH, prime d'activité, allocations familiales, PAJE...), 
  • Et autres pensions et revenus (immobiliers, rente...) 

Les charges vont inclure tout ce qui sort du porte-monnaie familial de manière régulière et incompressible : 

  • le loyer,
  • les charges de logement, y compris assurance, eau, électricité et chauffage,
  • les pensions versées,
  • les impôts (sur le revenu, taxe d'habitation et taxe foncière),
  • téléphonie, 
  • assurances diverses et mutuelle, 
  • tous les remboursements de crédits. 
COMMENT FAIRE UNE DEMANDE ?

Toute personne habitant la commune de Mauguio Carnon doit passer par le C.C.A.S. pour une première demande, un renouvellement ou signaler un changement de situation. 

Première demande

Afin de simplifier les démarches administratives, un formulaire CERFA de Demande de logement social unique a été créé (document disponible dans votre C.C.A.S.). Une fois ce formulaire rempli et accompagné des pièces justificatives, il est conseillé de le déposer en priorité au C.C.A.S.(dans le cadre des permanences de premier accueil) avant de contacter un bailleur social. Cette démarche permettra au C.C.A.S. de conserver une copie du dossier et de le positionner également sur le contingent de logements sociaux de la Mairie. Suite à la demande, la personne reçoit une attestation d’enregistrement avec un numéro unique et départemental. Cette demande est à renouveler tous les ans avant la date d’enregistrement afin de ne pas perdre l’ancienneté. 

Permanences de 1er accueil : 
Accueil à Mauguio, Places Jules Ferry
Le mardi de 9 h à 12 h. 
Tél. : 04 67 12 02 78. 
Accueil à Carnon, Centre administratif
Le jeudi de 9 h à 12 h. 
Tél. : 04 67 50 80 81. 

Clear

6°C

Clear

Nous suivre      facebook    youtube